Immo

Comment modifier son DPE ?

Vous allez entendre par DPE Diagnostic de Performance énergétique. Il s’agit d’un contrôle qui est engagé par tout propriétaire ou par tout bailleur qui souhaite vendre un logement. Toutefois, celui-ci a la possibilité d’améliorer son DPE en engageant des travaux de rénovation énergétique. Pour cela, voici comment modifier son DPE.

Première étape pour modifier son DPE : réaliser des travaux d’isolation

Pour avoir un bon diagnostic de performance énergétique, vous devez commencer par la réalisation de travaux d’isolation. Ces derniers doivent premièrement tenir compte de la toiture, car il s’agit du principal poste par lequel la chaleur fuite dans la maison. Vous devez donc vérifier la situation des combles perdus ou habitables en matière d’isolation.

A lire aussi : Bien immobilier non soumis au DPE : voici la liste

Après la toiture, les murs et les ouvertures comme les fenêtres, les portes, etc. sont des zones prioritaires à isoler. Il faut noter que les travaux d’isolation sont particulièrement importants dans les anciennes maisons.

En effet, selon l’ADEME, les logements construits avant 1974 et non isolés laissent s’évader une grande quantité de chaleur. Ainsi, les plus grosses évasions proviennent respectivement du toit, des murs et des fenêtres.

A lire également : Taxe d’habitation : paiement et fonctionnement de cette taxe

La réalisation des travaux d’isolation thermique vous donne l’avantage de mieux choisir la dimension de vos équipements de chauffage. Il s’agit entre autres de la pompe à chaleur, des chaudières, des poêles, etc.

Deuxième étape pour modifier son DPE : optimiser le système de chauffage

modifier son DPE

Pour un meilleur bilan énergétique immobilier, il est indispensable de revoir votre système de chauffage. En fonction des cas, vous pouvez opter pour un changement de source d’énergie. Cela est fait pour le chauffage ainsi que pour la fourniture d’eau chaude sanitaire.

D’un autre côté, vous n’aurez qu’à poser des robinets thermostatiques. L’idéal serait de demander l’intervention d’un chauffagiste pour vous aider à choisir la meilleure option.

Le coût des travaux de rénovation énergétique

Le coût des travaux de rénovation énergétique pour modifier son DPE va varier en fonction de l’importance des travaux et des équipements utilisés. Par exemple, du côté des travaux d’isolation, deux principaux éléments agissent sur le coût. Vous avez la superficie et les dimensions des pièces à isoler et le type d’isolant choisi.

Quant au remplacement du système de chauffage, le prix dépendra notamment du type d’équipement pour lequel vous optez. À titre d’exemple, pour une chaudière à condensation à gaz, il vous faut prévoir entre 3000 et 5000 euros. C’est en effet l’appareillage le moins cher.

Sinon, vous avez aussi les chaudières à condensation à fioul, à micro-cogénération, à granulés automatiques, etc. Il y a aussi les pompes à chaleur géothermiques ou aérothermiques qui sont les plus chères sur le marché. Pour les avoir, il faut prévoir entre 10 000 et 20 000 en fonction du modèle.