Financement

Comment fonctionne un effet de levier ?

L’effet levier est un outil financier mis en place au bénéfice des investisseurs. Il faut noter que de plus en plus d’entreprises en font usage. Ceci pour multiplier leur exposition sur le marché financier tout en investissant qu’une partie de leur capital. Mais, de manière claire, comment fonctionne un effet de levier ? Élément de réponses.

En quoi consiste un effet de levier ?

La théorie de l’effet de levier est le fait qu’une entreprise, un organisme financier ou un particulier décide de s’endetter afin d’augmenter sa capacité à investir. Autrement dit, il s’agit de prêter de l’argent auprès d’une institution afin d’engager des dépenses au-delà de sa capacité financière. C’est l’impact issu de cette action sur la rentabilité des capitaux propres de l’entreprise qui est désigné par l’effet de levier.

A lire en complément : Quels sont les 3 types de crédit à la consommation ?

Pour parler de l’effet de levier, il faut en effet l’intervention de deux personnes. En premier, un investisseur qui peut être une entreprise ou un particulier, puis un créancier. Ce dernier peut être représenté par une banque ou un organisme de prêt.

Alors, si vous souhaitez investir une somme importante que vous ne possédez pas, il vous suffira d’avancer une partie des fonds et l’institution bancaire prend en charge le reste sous la forme d’un prêt.

A lire en complément : Crédit Logement : les questions les plus fréquentes

Comment calculer un effet de levier ?

effet de levier

Plusieurs formules permettent aux entreprises de calculer leur effet levier ou leur taux de rentabilité de l’actif économique. Mais la formule la plus pratique est celle qui est expliquée ici.

Il faut soustraire des profits réalisés après l’investissement, les impôts et les dettes, puis diviser le résultat par les capitaux propres de l’entreprise. Vous obtenez ainsi l’effet de levier de la société qui peut être soit négatif, soit positif.

Si la rentabilité économique effectuée par l’entreprise est supérieure à son prêt, cela signifie que son effet de levier est positif. Elle vient de faire ainsi une bonne affaire. Par contre, si le profit réalisé est inférieur au montant emprunté, on parlera d’un effet de levier négatif ou « effet de massue » ou « effet boomerang ».

Comment connaître son niveau de levier ?

Le concept de l’effet de levier est très puissant pour aider les entreprises à réaliser des rentabilités financières élevées. Cependant, il faudra faire attention à son usage, car si l’investisseur utilise un niveau de levier très élevé, en cas de non-rentabilité l’effet boomerang sera explosif. Pour maintenant connaître son niveau de levier, l’investisseur divise le montant nécessaire à l’investissement par son capital propre.

En résumé, il est clair que la méthode de l’effet de levier est très avantageuse pour les investisseurs. Cependant, ces derniers doivent en faire usage avec beaucoup de précautions.