RECHERCHER ARTICLES


Vous avez besoin d'une réserve d'argent jusqu'à 4500 euros !


Articles > Gérer son argent et son patrimoine

Payer moins d'impôt en préparant sa retraite


Que vous optiez pour un PERP, un contrat Madelin, ou que vous puissiez relever du régile des anciens combattants ou des dispositifs Corem et Préfon, de nombreuses solutions existent pour vous permettre de préparer votre retraite dès aujourd'hui tout en allégeant votre impôt.


Le PERP

Mal nommé, le Plan d'Epargne Retraite Populaire est en réalité très profitable aux contribuables des tranches fortement imposées.

 

Par exemple, un contribuable imposé à 5.5% versant 5000 euros sur un PERP bénéficierait d'un avantage fiscal de 275 euros, contre 2000 euros pour une personne imposée à 40%.

 

Accessible à tous, le PERP est un contrat individuel qui permet l'allocation d'une rente une fois l'âge de la retraite atteint. Il peut néanmoins être débloqué en cas de circonstances particulières (fin de droit à l'assurance chômage, invalidité, liquidation judiciaire...).

 

Les avantages fiscaux induits par le PERP sont plafonnés à 10% des revenus d'activités professionnelles de l'année précédente, revenus également plafonnés par 8 plafonds de la Sécurité Sociale avec un maximum de 24.854 euros pour 2007.

 

Attention : ce plafond de 24.854 euros est commun à plusieurs mécanismes de placement pour la retraite, comme les produits réservés aux travailleurs indépendants, agriculteurs... Faites donc le compte du cumul de toutes les sommes épargnées !

 

Si le contribuable vient à décéder avant l'âge de la retraite, les fonds qu'il aura placés sur son PERP ne seront pas perdus : ils pourront être versés sous forme de rente viagère à un tiers désigné ou de rente éducation pour les enfants de moins de 18 ans.

 

Procéder à la résiliation du Plan d'épargne retraite populaire est impossible, mais vous pouvez toujours le faire suivre dans votre nouvelle banque si vous venez à changer d'établissement bancaire.

 

Une fois à l'âge de la retraite, vous bénéficierez du PERP sous forme d'une rente viagère imposée.

Le régime des anciens combattants et victimes de guerre

La "Retraite mutualiste du combattant" peut profiter aujourd'hui aux près de 4 millions de personnes en France ayant participé ou subi différents conflits armés.

 

L'intégralité des versements effectués pour constituer cette rente d'ancien combattant ou victime de guerre peut être déduite des revenus imposables du contribuables.

 

Pour 2007, le plafond de la retraite non imposable qui émanera de cette épargne ne devra pas excéder 1.649 euros.

 

Cette forme de déduction d'impôt est très souple puisque le contribuable peut par exemple procéder à des versement importants si une année il a eu plus de revenus que d'habitude. En découlera une déduction d'impôt plus conséquente.

 

Ce produit est distribué de maniere quasi-exclusive par la Caisse autonome de retraite des anciens combattants (CARAC) et la France Mutualiste.

Dispositifs Préfon et Corem

A l'exclusive intention des fonctionnaires et anciens fonctionnaires, les dispositifs Préfon et Corem ont été conçus pour permettre aux fonctionnaires de limiter la baisse de leur pouvoir d'achat au moment de la retraite (les primes ne sont pas prises en compte pour le calcul de leur retraite) en se constituant une épargne retraite complémentaire.

 

Sans obligation de versement régulier,  le mécanisme du Préfon est très souple : l'adhérent choisit la périodicité de cotisation (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle) et la classe, de laquelle va dépendre le montant de la cotisation et donc de la déduction fiscale.

 

Pour les personnes ayant adhéré à la Préfon ou au Corem avant le 31décembre 2004, le rachat de points de retraite est également possible, et ce jusqu'en 2012.

 

Le plafond de déduction des versements à la Préfon ou au Corem sont limités à 10 % des revenus d'activité avec une limite de 24.854 euros en 2007.

Contrats de retraite Madelin pour les indépendants

Les travailleurs non salariés peuvent depuis 1994 souscrire à un contrat dit "Madelin" qui leur permet pour leur retraite une capitalisation intéressante combinée à une défiscalisation attractive.

 

Les versements sont soumis à un plafond annuel variable selon la date de souscription du contrat.

 

- Avant le 25 septembre 2003 : le contribuable a le choix entre une déduction plafonnée à 19% de 8 plafonds de la Sécu (48.919 euros pour 2007), et le nouveau régime auxquels sont soumis d'office les contrats signés depuis le 26 septembre 2005. Au 1er janvier 2009, les contribuables concernés n'auront plus le choix et seront soumis aux conditions des contrats signés après le 25 septembre 2003.

 

- A partir du 25 septembre 2003 : les cotisations versées sur les contrats Madelin sont déductibles du revenu imposable dans la limite de 10 % de celui-ci et sans dépasser de 8 fois le plafond de la Sécu. Ce plafond est commun aux dispositifs PERP et PERCO, donc attention aux cumuls.

 

Inconvénients : les contrats Madelin obligent le souscripteur à respecter une certaine homogénéité dans les cotisations puisqu'elles ne peuvent varier d'une année sur l'autre que dans une fourchette allant de 1 à 10. De plus, les fonds sont bloqués jusqu'à la retraite.

 

Néanmoins, en cas de cessation d'activité non salariés pour liquidation judiciaire ou invalidité de l'assuré de 2è ou 3è catégorie de la Sécurité Sociale, une sortie des contrats Madelin est possible avant l'échéance.

 

En cas de décès de l'assuré avant sa retraite, les fonds sont versés sous forme de rente à un ou plusieurs bénéficiaires.

 

La rente à vie issue d'un contrat Madelin est imposable et soumise aux prélèvements sociaux.

4 Commentaires déjà postés :


Le 03/11/2008 à 10:31 par GHEZALA

DROIT DE REVERSION DE PENSION POUR VEUVE D.A.C.V.G VICTIME CIVILE ET DROIT POUR UNE ORPHELINE D'UN A... Lire la suite

Le 18/01/2008 à 15:04 par mohamed

les droits reserver aux anciens combattant et victimes de guerres pour les algeriens

Le 18/01/2008 à 15:04 par mohamed

les droits reserver aux anciens combattant et victimes de guerres pour les algeriens




Commentaire provisoirement fermé.

©2008 Pole-finances.com

Liens - Flux rss des articles